Aménagement de la basse vallée de la Siagne en plaine agricole, naturelle et de loisirs

bvs

L’objectif 

L’action 9 du nouvel Agenda 21 de la Ville vise à « Développer la vocation agricole et naturelle de la basse vallée de la Siagne ». Afin de valoriser les espaces naturels et agricoles encore disponibles dans le secteur de la Basse vallée de la Siagne, la Ville de Cannes a défini un projet d’aménagement ambitieux et responsable visant à l’implantation d’un espace modèle de développement durable à vocation avant tout agricole. Ainsi, sur un site préservé de 75 ha, la Ville aménage un nouveau « poumon vert » autour de plusieurs zones :

  • 48 ha de zones agricoles, soit 70 % de la surface totale, sur lesquelles seront implantés des productions biologiques ou raisonnées, des jardins familiaux et une ferme pédagogique ;
  • 20 ha d’espaces naturels ;
  • 2 ha d’espaces de loisir et de détente ;
  • 5 ha dédiés à la pratique sportive.

Le descriptif de l’action 

La Ville a procédé de 2010 à 2011 à l’acquisition et au nettoyage des terrains. Un terrain de 1 000 m² a été confié à l’association Parcours de Femmes pour en faire un jardin d’insertion (étendu à 1 500 m² en 2016).

Un appel à candidature a été lancé fin 2011, avec la collaboration de la Chambre de l’agriculture, pour installer des agriculteurs sur 4,3 hectares de terrains communaux. Trois premiers agriculteurs (maraîcher, apiculteur, cultivateur de graines germées) se sont installés fin 2012. Deux nouveaux agriculteurs (spiruline, aquaponie) se sont installés en 2016.

En 2013, la Ville a aménagé 2,2 hectares de jardins familiaux (soit 47 nouveaux jardins attribués en 2101) et 4 hectares de « grand pré » pour renforcer l’accès des Cannois à la nature. 4 000 m² de verger, soit 142 arbres, ont également été plantés. Un camp trappeur s’est implanté sur le site en 2014.

Dans le cadre du projet « Territoire à énergie positive », la Ville a inauguré 900 m de cheminements piétons (bientôt étendus à 2 400 m) en 2016 pour développer les promenades dans ce nouveau site et le relier aux transports en commun, et va prochainement réaliser un aménagement cyclable amenant au cœur du site.

A terme, la Ville souhaite implanter sur ce site une ferme pédagogique. L’implantation d’une zone humide est envisagée à terme, notamment pour servir de zone d’expansion des crues.

Le + pour le Climat et l’énergie

Ces aménagements permettent de sanctuariser un des derniers poumons verts de proximité et de sensibiliser les Cannois à la nature en ville, à l’agriculture et aux circuits courts.

 
 

Partager cet article